Voyage à St Pétersbourg : la Venise du Nord

St Petersburg

Saint Pétersbourg, considérée comme l’une des plus belles villes d’Europe, est aussi et surtout la deuxième plus grande ville de Russie après Moscou, sa capitale officielle depuis 1991. La ville de Saint Pétersbourg, autrefois appelée Petrograd puis Leningrad, est chargée d’histoire, ce qui en fait sa richesse même.

La ville, située au nord ouest du pays, se niche au fond du golf de Finlande, sur le delta de la Neva, dans la mer Baltique. Ville d’eau d’une beauté majestueuse, cela lui a valu le surnom de « Venise du Nord ».

Saint Pétersbourg, capitale de l’empire russe pendant près de 200 ans, a été érigée de façon à témoigner de la puissance et de la richesse des Tsars et en a conservé l’apparence. Ainsi, la ville présente aujourd’hui d’innombrables monuments, tous aussi prestigieux les uns que les autres, s’articulant entre les longs boulevards rectilignes qui lui donnent cet aspect autoritaire.

Saint Pétersbourg, c’est aussi de grands espaces et de beaux volumes, des jardins et des parcs, et près de 350 ponts dispersés dans l’ensemble de la ville, enjambant son fleuve, la Neva et ses canaux.

En tant que capitale à la fois culturelle et artistique, la ville compte aujourd’hui plus de 4000 monuments, tous aussi majestueux les uns que les autres et dont un bon nombre est d’ailleurs classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Ceci sans compter les quelques 250 musées qu’elle abrite.

Ce qu’il ne faut pas manquer lors d’un voyage à St Pétersbourg

La Perspective Nevski : c’est l’artère principale de la ville où se concentrent, pêle-mêle, palais, monuments religieux et commerces.

Le Musée de l’Ermitage, un des musées les plus grands du monde avec ses quelques 400 salles où sont exposées des peintures du monde entier.

Les Cathédrales Saint Isaac et Saint Pierre et Paul. La première, ayant été réalisée au XIXe siècle par Auguste de Montferrand, architecte français, est la troisième plus grande cathédrale d’Europe. Quant à la seconde, c’est une cathédrale orthodoxe située dans la forteresse Pierre-et-Paul, construite dans le but d’y laisser reposer les corps de la famille impériale.

St Petersbourg

Le Pont Troïtsky ou Pont de la Trinité est un pont datant de 1897, enjambant la Neva en plein centre de la ville.

Le Musée Russe, s’étendant sur plusieurs palais différents, est le plus grand musée des Beaux Arts du pays. On y trouve des peintures, des gravures et des dessins ainsi que des sculptures.

Le Jardin d’été, situé en plein cœur de la ville et bordé par la Néva, a été le premier jardin créé à Saint Pétersbourg et est désormais un endroit convivial très apprécié par l’ensemble des habitants de cette ville.

Le Théatre Mariinski, construit en 1860, est une salle de spectacle, de ballet, d’opéra et de concert. C’était l’un des théâtres utilisés par la troupe impériale de Saint Pétersbourg.

Les nuits blanches de Saint Pétersbourg

Les nuits blanches représentent une période de l’année durant laquelle le soleil ne se couche jamais. Celle-ci à lieu de mi-mai à mi-juillet et serait à son apogée courant juin. La ville organise, pour l’occasion, le festival des nuits blanches : fêtes et animations en tout genre sont alors organisées dans les différents quartiers de la ville russe. Une période très prisée puisque considérée comme la meilleure pour un voyage à St Pétersbourg.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *